+33682578948Appelez-nous
68, rue de Montreuil75011, PARIS

Pratiquer la méditation est un usage courant de nos jours, mais sa signification peut être assez abstraite pour un débutant. Les connotations attachées à la méditation sont généralement la relaxation, la stabilité, la concentration, et sans doute aussi le mot religion.

Qu’est-ce que la méditation?

«La méditation est le moyen de prendre un repos profond et d’être alerte et conscient en même temps! C’est l’habileté de calmer l’esprit et d’entrer en contact avec votre joie intérieure. »

Gurudev Sri Sri Ravi Shankar

La méditation ne consiste pas à devenir une personne austère ou spirituelle ou religieuse à outrance. La méditation est simplement un entraînement de l’esprit. Entraîner l’esprit à être présent dans l’ici et maintenant au lieu de courir après le bavardage mental, les émotions et les désirs. C’est un entraînement pour modeler ou transformer l’esprit. Ce n’est pas un entraînement à la concentration, c’est plutôt le contraire. Il s’agit d’abandonner tous les efforts, d’être ouvert comme le ciel et de reposer votre corps, votre parole et votre esprit dans un état naturel, qui est naturellement présent. C’est comme apprendre n’importe quelle autre compétence. C’est une pratique et, comme toute autre compétence, qu’il s’agisse d’apprendre à jouer de la guitare ou au football, plus vous vous entraînerez, mieux vous vous y habituerez.

Pourquoi pratiquer la méditation?

Tout comme nous nous brossons les dents tous les jours deux fois par jour pour notre santé dentaire, nous devrions pratiquer la méditation au moins deux fois par jour pour notre santé mentale. Si vous avez déjà médité une seule fois dans votre vie, vous pouvez ressentir les avantages directs de la méditation. Autrement, intuitivement aussi, nous avons tous entendu parler des expériences des gens qui ont changé leur vie quand ils ont commencé la méditation. Il a été scientifiquement rapporté et expérimenté presque à l’unanimité, que la méditation apporte un sentiment immédiat de relaxation et de clarté, qui se fait sentir tout au long de la journée.

Les gens pratiquent généralement la méditation pour réduire leur niveau de stress, améliorer leurs relations ou trouver un nouveau sens à la vie. Quelle que soit la raison, il y a une place pour tout le monde dans la méditation. Pas étonnant que de nombreuses personnes de la communauté scientifique l’étudie. Dans une étude, les chercheurs ont découvert que la méditation aidait à atténuer les symptômes de dépression, d’anxiété et de douleur liés au stress. Selon une autre étude, les personnes qui pratique la méditation ont des niveaux inférieurs de cortisol, une hormone associée au stress physique et émotionnel. D’autres études ont montré que la méditation améliore également la qualité du sommeil et, pour les personnes souffrant de douleur chronique, augmente la tolérance à la douleur.

Pourquoi n’arrivons-nous pas à pratiquer la méditation?

N’est-ce pas la question clé à poser? Bien que la pléthore d’avantages soit de notoriété publique à l’heure actuelle et que de nombreux méditants aient expérimenté les changements positifs, pourquoi ne sommes-nous pas réguliers dans notre pratique?

Alors, voici les 5 principales raisons pour lesquelles nous ne méditons pas

1) «C’est trop difficile et je ne me sens pas calme»

Chaque séance doit reposer sur une base solide de relaxation. Si vous ignorez cela, vous allez vous prendre au piège comme si vous étiez pris dans une toile d’araignée. Soyez à l’aise, lâchez-vous et soyez doux! Abandonnez vos muscles à la gravité et continuez à vous détendre pendant la séance sans perdre de votre clarté. Il est vrai que certaines sessions ne seront pas aussi réussies que d’autres, mais tenez-vous-en à cela. Cela peut paraître chaotique, mais le graphique de progression de la méditation se dirige vers le bonheur.

2) «Je n’ai pas le temps»

Pensez à toutes les activités que vous faites pendant la journée, puis énumérez toutes les activités non productives. Peut-être pourriez-vous passer moins de temps sur les médias sociaux, la télévision et d’autres sources de divertissement banales. Nous avons tous le temps. Deux sessions de 20 minutes par jour, une le matin et une le soir, ne semblent pas beaucoup. Surtout quand nous savons que ces sessions ajouteront plus de temps à notre journée en ajoutant plus de conscience.

3) «C’est tellement ennuyeux»

L’expérience du silence, de la tranquillité, de la paix et de la clarté peut ne pas être équivalente au divertissement total que nous recevons de la musique forte et des films. La joie dans la méditation est subtile. Cependant ça pousse. Plus nous apportons de patience et d’ouverture à notre pratique, plus nous avons de la joie. Demandez à n’importe quel méditant expérimenté, avec le temps, votre motivation à pratiquer deviendra le plaisir que vous y ressentirez.

4) Paresse spirituelle – «Je me sens paresseux».

Pour beaucoup d’entre nous, si nous observons correctement sur la raison pour laquelle nous ne méditons pas, cette raison viendra en premier. Parmi toutes les excuses, nous invoquons la paresse pour ne pas méditer. C’est la même paresse qui nous empêche de nous réveiller à l’heure, de faire de l’exercice tous les jours, de manger sainement, etc. Comment pouvons-nous sortir de la paresse spirituelle? La première réponse est simple. Arrêtez ça! Ne soyez pas paresseux. Deuxièmement, il faut méditer davantage. Plus vous méditez, moins vous serez paresseux. Vous ne nous croyez pas? Essayez par vous-même. Que diriez-vous de pratiquer la méditation pendant 15 minutes maintenant? Cliquez ici

5) « C’est une perte de temps »

On dit cela pour deux raisons. Soit il y a trop d’espoir d’obtenir les résultats trop tôt et par conséquent, il y a une déception. Ou alors, l’impulsion inhérente commence dans cette séance et ne rien faire est une perte de temps quand on peut sortir dans le monde et parler aux gens, travailler, lire ou regarder un film. Pour les premiers, n’oubliez pas que fixer des attentes élevées est le fondement de l’échec. Abordez vos sessions de méditations sans rien en vouloir, en abandonnant tout espoir et toute peur. Pour ce dernier, ce n’est pas votre faute. Nous avons tous grandi dans ce monde branché, où rester assis et connecté avec son esprit semble être une perte de temps. Cependant, le meilleur cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un ou à quelque chose est votre attention. Plus vous accordez d’attention à une activité ou à une personne en particulier, plus votre expérience avec cet engagement sera significative.

Quelqu’un a déjà posé cette question à Gurudev Sri Sri Ravi Shankar:
« Gurudev, pourquoi devrions-nous méditer? »

Gurudev répondit:

«Tu me demandes pourquoi tu devrais méditer? Laissez-moi vous demander, pourquoi devriez-vous dormir? Pourquoi devriez-vous étudier? Pourquoi voulez-vous du divertissement? Pourquoi voulez-vous être en bonne santé? On peut vivre quand même, y as-tu pensé? Pourquoi veux-tu être heureux? Vous pouvez exister quand même, heureux ou malheureux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

Chargement aperçu rapide