Accueil Blog Blog Haricots azukis au gingembre

Haricots azukis au gingembre

 

Ingrédients:

1 tasse de haricots azuki secs
6 tasses d’eau
1 bâton de kombu
⅛ cuillère à café d’ase fétide (asa-fœtida)
1 cuillère à café de racine de gingembre frais râpé
1 cuillère à soupe de tamari
½ oignon moyen, haché fin (facultatif, peut être omis pour Pitta)
1-2 gousses d’ail frais, hachées (facultatif, doit être omis pour Pitta)
1 cuillère à soupe d’huile de tournesol ou de sésame (facultatif, peut être omis Kapha)
½ cuillère à café de feuilles de neem (curry) broyées, si possible

Préparation:

Triez les haricots et faites-les tremper toute la nuit. Après le trempage, égouttez et mettez les haricots dans un autocuiseur avec de l’eau fraîche, du kombu et de l’asa-fœtida et faites cuire à une pression de 15 livres à feu moyen pendant 25 minutes jusqu’à ce qu’ils soient assez tendres.

Sans autocuiseur, encore une fois, faites tremper les haricots pendant la nuit, en les rinçant périodiquement pour réduire le potentiel de gaz. Mettez les haricots égouttés dans une grande casserole avec de l’eau fraîche, de l’asa-fœtida et du kombu. Porter à ébullition, puis réduire à feu moyen. Cuire pendant 2 à 3 heures ou jusqu’à ce qu’ils soient assez tendres.

Dans une grande poêle à fond épais, chauffer l’huile, l’ail, l’oignon et le gingembre. Ajouter les haricots cuits et le neem, en remuant pendant 10 à 15 minutes. Ajouter le tamari dans les dernières minutes de cuisson avant de servir. (Si vous omettez l’huile, l’oignon et l’ail, faites chauffer 3 cuillères à soupe d’eau dans la poêle, ajoutez le gingembre et faites cuire pendant 3 minutes, puis incorporez les haricots et laissez mijoter le mélange pendant 10 à 15 minutes, en ajoutant à nouveau du tamari dans les dernières minutes de cuisson. ).

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.