Selon l’ancienne science de la vie de l’Ayurveda, toute la création se manifeste dans une combinaison unique des cinq grands éléments : la Terre, l’Air, le Feu, l’Eau et l’Espace. Tout ce qui existe peut-être décomposé en ces caractéristiques élémentaires, et cette diversité détermine le flux de la vie et la façon dont le monde interagit avec lui-même.

 

Dans l’Ayurveda, la compréhension de ces cinq éléments est essentielle pour comprendre votre propre santé et votre bien-être. Vous aussi, vous êtes constitué de ces cinq éléments, et la façon dont ces énergies interagissent et se contrebalancent dans votre corps peut avoir un impact significatif sur la façon dont vous vivez.

 

Quelle est la nature de la Terre ?

 

La Terre, ou prithvi, est peut-être le plus facile des éléments à comprendre – c’est ce que vous pouvez toucher, goûter, sentir et percevoir avec vos cinq sens. La Terre régit la présence physique de votre corps, de vos os et de vos dents, de votre tissu musculaire et de vos dépôts de graisse. C’est ce qui vous donne la forme et le poids, ce qui vous fonde dans l’environnement tactile. La Terre est le primal, l’animal, le battement de tambour dans la symphonie de la vie.

 

Dans un sens purement tangible, la Terre est lourde, dense, lente, froide, huileuse et dure.

 

L’énergie de la Terre

 

La Terre est l’ultime influence stabilisatrice. Elle est lente et silencieuse, fraîche et stable, nourrissante et solide, tout comme le sol sous nos pieds. La nature solidaire et stable de la Terre se présente sous forme de caractéristiques personnelles comme la loyauté, la moralité et la responsabilité. La terre est saine pour ceux qui ont de fortes convictions, qui travaillent dur sans se plaindre, qui ont des relations à long terme fructueuses et des carrières stables et raisonnables.

 

La Terre dans la nature

 

Les énergies terrestres sont abondantes à la fin de l’hiver et au début du printemps, les derniers mois de sommeil avant que la nature ne reprenne vie. C’est une période de grand repos et de rajeunissement, où nous avons l’occasion de nous stabiliser et de nous préparer à toute l’excitation qui nous attend. Le jeûne ou d’autres rituels de purification sont excellentes au printemps, car tout comme la terre commence à se ramollir, nos tissus aussi, en remuant et en détachant les impuretés.

 

Rétablir l’équilibre de la terre

 

Quand on souffre d’un manque de Terre, on peut se retrouver soi-même :

 

  • Instable et incertain
  • Anxieux et fuyant
  • Toujours froid, lourd, et accumulant facilement un excès de poids
  • La tête dans les nuages
  • Incapacité à gérer efficacement le stress

 

Comment compenser une carence de l’élément Terre :

 

  • Mangez des aliments terreux tels que des céréales, des noix et des légumes-racines
  • Faites cuire vos fruits et légumes, et évitez les aliments crus
  • Ajoutez quelques postures stabilisatrices à votre routine de yoga, comme le Paschimottanasana (dite posture de l’ouest ou de l’étirement du dos), ou essayez le Kapalabhati (exercice de respiration) pour stimuler la digestion, l’élimination et la détoxification
  • Pratiquez la vigilance dans vos tâches quotidiennes
  • Prenez à nouveau vos responsabilités : si vous vous sentez dispersé, faites une liste de contrôle organisée à suivre !
  • Passez des moments de tranquillité dans la nature

 

Quand on souffre d’une surabondance de Terre, on peut se retrouver soi-même :

 

  • Ennuyeux et déprimé
  • Peu motivés et peu inspirés
  • Inconfort dû à une mauvaise digestion et à une élimination difficile
  • Désespérée et cynique
  • Manger trop, pas à votre poids idéal, ou accumuler des kilos en trop

 

Comment équilibrer une surabondance de Terre :

 

  • Mangez des aliments légers et énergisants, en particulier des fruits et légumes frais et de saison
  • Évitez de trop manger et buvez beaucoup d’eau chaude ou à température ambiante. Essayez de boire la moitié de votre poids en onces, à raison d’une demi-tasse par heure. Évitez de boire de grandes quantités d’eau pendant les repas afin de maintenir votre feu digestif, votre Agni, fort.
  • Faites circuler votre sang grâce à des exercices cardiovasculaires ou à une routine de yoga plus énergisante, et concentrez-vous sur les postures de torsion pour faciliter votre digestion. La Padma Sadhana est une excellente pratique pour une mise en terre énergisante.
  • Laissez votre zone de confort derrière vous et essayez quelque chose de nouveau et d’excitant !
  • Amusez-vous avec des activités créatives comme la tenue d’un journal, la peinture ou la danse

 

Restez connecté pour d’autres articles sur les Doshas, les éléments et autres connaissances ayurvédiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

Loading quick view