Un célèbre proverbe ayurvédique dit : « Lorsque notre alimentation est mauvaise, les médicaments ne servent à rien; lorsque notre alimentation est correcte, les médicaments peuvent ne pas être nécessaires. »

Une bonne alimentation est vitale pour la santé ainsi qu’ augmenter le Prana (Force de Vie), l’Ojas (Vitalité) et construire Vyadhi Kshmatva (Immunité). L’Ayurveda adopte une approche unique de la nutrition, et c’est là que réside sa force. Voici quelques différences clés entre l’Ayurveda et les autres régimes :

L’Ayurveda organise le régime (aahar) pas seulement autour de la nourriture et des liquides.

Il comprend également la respiration et les perceptions sensorielles, qui peuvent toutes deux être gérées par le Yoga, le Pranayama, la méditation et des modifications du mode de vie.

Qu’est-ce qui améliore la force vitale : Pratiquer la méditation !

Des études de Harvard ont montré que 8 semaines de méditation peuvent agir sur la matière grise du cerveau. Envie d’améliorer votre alimentation ? Alors méditez. Non seulement la méditation réduira le stress et apportera de la clarté aux perceptions sensorielles (un élément essentiel de notre alimentation), mais en plus la pleine conscience vous aidera à faire de meilleurs choix alimentaires !

Les régimes ayurvédiques sont individualisés.

Nous ne sommes pas ce que nous mangeons, mais ce que nous digérons. La même salade ou les haricots rouges pourraient être bons pour une personne mais causer la dyspepsie à quelqu’un d’autre. Notre alimentation dépend de quelques facteurs :

1. Prakriti / Vikruti: Dans un état d’équilibre, nous pouvons manger n’importe quoi tout en étant attentif à notre Prakriti. Par exemple, les gens à dominance Pitta ne devraient pas exagérer la nourriture épicée pour éviter l’hyperacidité. Pour un déséquilibre, nous devons pacifier ce Dosha avec ses qualités opposées. Vata sèche, et pour un déséquilibre Vata, nous recommandons d’ajouter de l’humidité par l’hydratation, les soupes et les ragoûts.

2. Agni: Agni étant différent pour tout le monde, cela explique pourquoi certaines personnes Pitta deviennent affamées (en colère quand elles ont faim) ou les personnes Vata ont une faim variable. L’Ayurveda a toujours reconnu le lien intestin-cerveau. Il théorise que l’Ama, ou les aliments non digérés (ou toxines physiologiques ou psychologiques, comme les traumatismes) causent la plupart des maux.

3. Shadrasa: Les Six goûts ou Shadrasa, ce concept est basé sur la teneur en 5 éléments des aliments. C’est similaire à celui des types d’aliments (glucides, protéines, etc.). Si nous sommes en bonne santé, nous devrions avoir les six goûts dans chaque repas si possible pour éviter les carences nutritionnelles. Différents Prakritis / Vikratis doivent favoriser certains goûts et éviter d’en faire trop.

La nourriture est le premier médicament en Ayurveda. Lors d’une consultation ayurvédique, nous approfondissons le régime alimentaire et le mode de vie de nos patients et nos recommandations les abordent pour tous les problèmes de santé et la gestion du poids.

L’équipe Sri Sri Tattva France a prépraré un cours complet sur l’immunité selon l’Ayurveda. C’est un cours enseigné par Vaidya Shruti.

Plus de 2 heures de vidéos qui décortiquent et expliquent précisément l’immunité selon l’Ayurveda. Plus d’informations seront partagées avec vous en début de semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

Loading quick view